Hier, encore en vacances dans l'Aveyron, nous avons fait quelques kilomètres, pique nique dans la glacière, pour aller sur un vide grenier où 4 exposants se partageaient 3 rues... Quelle déception ! Nous n'étions plus très loin de Rodez, alors on a continué. Jusqu'à apercevoir un panneau sur la droite : "Belcastel, 6km"

Je me suis tout de suite rappelé que 33 rues des cerises nous en avait parlé sur Instagram.

IMG_5073

 

 

Le temps que l'homme nous fasse dévaler ces 6km qui descendaient, montaient, et surtout virevoltaient, je consultais le site du village, labellisé parmi les plus beaux de France (et je me cramponnais de l'autre main !).

 

 

 

 

 

Arrivés tout en haut, nous avons donc décidé de visiter le château. Une pancarte souhaite la bienvenue aux chiens, avec une gamelle d'eau en dessous. Nous sommes donc face à des gens ouverts, bonne impression ! On nous a remis un protège vue avec quelques explications, succinctes, mais je n'en demandais pas plus : j'aime les anecdotes historiques, mais l'Histoire est loin de me passionner...

Dès le début de la visite, whaou ! La petite cour avec jardin était magnifique !

En haut de quelques marches, j'ai encore béni mon manduca : je n'aurais jamais pu faire la visite si Ilouane était un poussette-addict !
Une petite salle près de la prison du château (plus on s'en approchait et plus Louisa serrait fort ma main !) abritait une exposition temporaire. J'ai été séduite par chaque tableau !

IMG_5128

 

Les enfants cherchaient les chevaliers : les voilà ! Quelle surprise ! Ils avaient été si déçus en 2013 à Najac de n'en rencontrer aucun... Alors que Khallys s'est posté face à eux pour les défier, Louisa s'est pétrifiée quand une mini alarme a retenti : je m'étais trop approchée pour regarder le visage à l'intérieur du casque ! Quelle peur, la pauvre !

 

 

 

 

 

 La visite a continué comme elle avait commencé. Alors que je garde un souvenir impérissable des escaliers sans fin du château de Najac..., les quelques marches en colimaçon ont été faciles à monter et descendre, même avec un bébé porté. Régulièrement, des petites tables en fer forgé dans des petits jardins se mêlent parfaitement au décor. L'occasion idéale de donner une tétée, boire un peu, ou fumer une cigarette pour Monsieur, séduit par la propreté du lieu.

Belcastel est, de mémoire, le troisième château que je visite avec un œil d'adulte.
Celui de la Grave, à Villefranche de Rouergue, m'avait séduite de par son jardin. Je me souviens m'y être imaginée en robe de mariée ! Mais j'avais vite fui dès la salle d'honneur, la première d'ailleurs visitée : une atmosphère trop glauque s'en dégageait !
Celui de Najac m'avait profondément déçue : j'avais eu l'impression de visiter un tas de ruines. Rien n'était mis en valeur.

Et, après Collioure et ses ruelles colorées, c'est la deuxième fois que j'ai un coup de coeur pour un lieu. Si vous passez par l'Aveyron, suivez ce petit panneau, joli moment en perspective ! D'ailleurs, le château fait aussi chambre d'hôtes ;)