Quand on est nullipare, on est sans cesse agacé par les parents que l'on croise et leurs enfants, qui ont bien de la chance qu'on ne soit pas leur parent !... Jamais, oh non ! Jamais nos enfants n'auront d'épée, ne regarderont les dessins animés la semaine, ou n'iront au lit après 20h.
Ne me dites pas que vous y avez échappé.
En tout cas, jamais MES enfants ne sortiront du goûter avec la bouche encore pleine de chocolat, du menton aux sourcils.
Avec un seul enfant, on se rend compte que finalement, on s'adapte à pleins de choses que l'on aurait pensé ne jamais tolérer ("Khallys ? manger des bonbons, du ketchup, et boire du coca à tout juste 2 ans ? euh... oui !"), mais on s'étrangle encore des parents qui couchent leur enfant avec un haut et un bas de pyjama dépareillés.
Est arrivée Louisa. Le rythme s'est accéléré. J'ai encore, au fil des mois, fait l'impasse sur d'autres aspects, somme toute si futiles, du quotidien. Si le coup de feutre sur le teesh n'était pas frotté dans l'instant, c'était pas si grave. A la maison, on porte des tenues d'intérieur. Si une douché était loupée, ce n'était pas si grave. Ils ne passent pas leur journée en collectivité, ils garderont nos microbes une nuit de plus. Et le petit suisse, ça fait du bien aux cheveux de toutes façons !
Puis, autonomie aidant, on a tous retrouvé notre place. La cadence s'est ralentie. Je tenais mon petit monde en main, organisation béton.
Bébé 3 qui arrive ? Même pas peur ! Je suis rodée maintenant ! Les mains poisseuses après la pâte à modeler, c'est fini depuis longtemps, ça ne sera pas de retour !
Je cherche donc un petit joker à avoir toujours près de moi. Une petite aide au quotidien pour débarbouiller tout le monde, autant en sortant de table qu'avant de reprendre la voiture, des crachouillis de bébé aux atchoums de grand.

Je suis partie sur du Bébé Cadum, une marque que j'apprécie de par sa compo assez neutre (on ne peut pas non plus dire clean) et son prix abordable. Utilisable dès la naissance, c'était parfait.
 Plus de 6 mois après, ma bouteille est enfin finie.
A l'usage, je n'ai pas aimé cette eau. Certes, elle faisait son job : elle nettoyait. Mais c'était tout. Pas d'apaisement sur les rougeurs du cou de nourrisson potelé (comme promis par la présence d'huile d'amande douce), pas de bonne odeur de bébé tout propre. Compo neutre, mais peut-être un peu trop pour le coup. On m'aurait mis de l'eau du robinet à la place que je n'aurais pas fait la différence.
Au final, c'est un produit gadget que je ne rachèterai pas, et que je ne conseillerai pas. Je me demande encore pourquoi j'ai acheté ça !
Pour les puristes, à la limite, pourquoi ne pas utiliser de l'eau de source (bouteille ou brume) ?
Pour ma part, mon bon vieux liniment, qui faisait un peu de la tête de se voir relégué au deuxième plan, est bien fier de reprendre son service à temps plein. Et entre nous, que ferais-je sans lui ?