de la salle de bains...

de toutes les couleurs...

avec les crayons que je leur avais achetés...

et le pire dans tout ça, c'est qu'ils l'ont fait... avec mon accord !

 

Depuis plusieurs années, les crayons de bain me faisaient de l'oeil. Seulement, j'ai attendu longtemps avant de les acheter, et encore plus avant de les sortir aux enfants. Le temps de les voir grandir et de m'assurer qu'ils seraient capables (je parle là plutôt de Louisa, Khallys ne m'inquiétait pas trop à ce niveau) de faire la différence entre les différents crayons et les différents supports, et ce qui est autorisé et interdit (la créativité a ses limites !).

Donc pour les 3 ans de Louisa (ici), je me suis décidée à lui offrir ces petits crayons-savon.

Pour le gribouillage par terre en guest, c'est du Louisa, c'est cadeau !

 

Je l'imaginais faire de jolis dessins sur la faïence de la baignoire, puis tout effacer d'un coup d'eau, et recommencer, avec son frère, lors du grand bain du dimanche.

Bah non. Passé le regard interloqué de Khallys quand je leur ai présenté la chose ("elle nous dit d'écrire sur les murs ?! Non mais elle est devenue folle ou quoi ?!"), le test.

Manière d'éviter la catastrophe, on ne sait jamais, je fais un petit coeur, et essaie de l'effacer avec le doigt... ça ne part pas !! Il a vraiment fallu que je gratte avec l'ongle pour revoir du blanc, mais je l'ai revu, ouf, "allez-y, éclatez-vous, je veux des beaux dessins partout, de toutes les couleurs !"

Mère flippée, je leur interdis de jouer debout dans la baignoire. Mais assis, c'est pas super pratique, et le bras de Louisa ne va pas même pas jusqu'à la faïence. Et ces crayons n'écrivent pas sur la baignoire, mais seulement sur le carrelage... hum, il y a comme un léger problème technique !

Au bout de quelques minutes, les crayons ne les intéressaient plus. Les couleurs sont à peine visibles, donnent un rendu fade. Ma faïence n'étant pas toute lisse, les traits n'étaient pas continus. Et déjà que les couleurs restaient claires, on les voyait encore moins. Presque à chaque fois qu'elle changeait de couleur, Louisa laissait son crayon aller dans l'eau, ce qui agaçait Khallys, qui râlait que le savon allait se dissoudre dans le bain et que ça serait du gaspillage.

Après le bain, j'ai dû y aller du côté vert de l'éponge pour effacer cette fresque murale, et pas faire semblant !

Au final, que penser de cet achat ?

Je reste toujours aussi séduite par l'idée. Gamine, j'aurais adoré ça ! Dans les faits, soit les crayons que j'ai achetés sont de mauvaise qualité, soit mon carrelage ne convenait pas, soit... je ne sais pas.

Depuis, ils ne les ont pas ressorti. Je leur proposerai de laisser à nouveau leur âme d'artiste s'exprimer, parce que quand même, je n'en démords pas, le concept est génial.

En tout cas, niveau sécurité, je reste convaincue que pour des enfants jouer debout dans une baignoire, même sous surveillance, n'est pas l'idée du siècle !

 

Et si vous voulez les mêmes en home-made, je suis sûre que le net regorge de tutos. Mais comme je suis très gentille, je vous donne même le lien d'un blog qui me plaiît beaucoup !