Hier matin, après avoir déposé mon grand à l'école, je suis partie, avec Louisa et Ilouane, me promener un peu.

Depuis un an à peu près, je vous vois presque toutes, sur Insta, à déballer avec joie vos craquages chez Noz. Vous imaginez ma tête quand j'ai vu que l'enseigne avait ouvert un magasin à Portet sur Garonne, donc tout près de chez moi ? Ni une, ni deux, je devais y faire un tour !
En chemin, je me suis rendu compte que j'avais oublié ma carte bleue ! Catastrophe ! Comment allais-je faire pour payer tout ce qui allait me tenter, moi l'acheteuse pas compulsive mais qui s'attendait à découvrir la caverne d'Ali Baba ?!

Situé au fin fond d'une impasse, rien n'indique le magasin, pas même une affichette à côté de toutes les autres (boucherie, grossiste jouets, troc 3000 etc). Ça commence mal.
Premier contact : les portes vitrées sont opaques de saleté, hum...
A 9h30, nous faisons donc l'ouverture du magasin. Pas un bonjour ni même un regard de la part des vendeurs, qui se chamaillent gaiement. Ça promet.
Malgré tout, je suis venue faire des emplettes et choisir au coup de coeur, je ne vais tout de même pas laisser passer l'affaire du siècle pour si peu !
Les premiers rayons sont vides. Je veux bien que le concept du magasin soit de vendre en fonction de leurs arrivages, mais enfin, voir des étals vides, de bon matin, à peine engagés dans le magasin, ça laisse songeur.
Moi qui comptais vraiment gâter mes enfants, je commence à être rassurée : je n'aurai vraiment pas besoin de ma carte bancaire... Au fil des rayons, rien ne me plaît. Louisa regarde un peu tout, me demande un sachet de perles, qu'elle repose finalement puisque celles qu'elle a à la maison lui plaisent davantage. Même au "rayon des jouets" (si je puis dire...), rien ne l'intéresse. Ce n'est pas une petite fille capricieuse de nature, néanmoins quand quelque chose lui plaît dans un magasin, elle sait nous le faire savoir, en sachant toutefois qu'on ne l'achètera pas forcément. Ça lui plaît, elle le dit. Là, elle est muette...
Les os pour les chiens côtoient les vêtements poussiéreux, et les thermomètres de bain pour bébés. Étrange, mais ma foi, c'est peut être une stratégie commerciale pour nous faire faire le tour du magasin... On termine par un petit corner de produits alimentaires. Entre temps, Louisa a choisi un petit puzzle de Mickey. Très bien, ça sera un cadeau commun, je ne trouve absolument rien pour ses frères...
Arrivés à la caisse, le puzzle en question passe à 50%. Rien ne l'indiquait, bonne surprise. J'ai finalement bien assez de monnaie pour régler mes affaires du jour !

Je suis sortie du magasin très déçue.

En ce qui concerne les articles vendus, j'ai bien saisi le concept de vendre selon les arrivages. Je comprends bien que même si rien ne m'a plu hier, je risque de tomber sur une pépite la prochaine fois (car oui, je retenterai le coup !). Je pense qu'il a manqué à Louisa de retrouver des produits "licence", avec des héros qu'elle aurait reconnus. Quant à l'alimentaire, je n'ai rien pris non plus, car je n'ai absolument pas fait confiance au soin apporté à leur stockage, encore moins pour le congelé !
En ce qui concerne le magasin en lui-même, je trouve que les articles ne sont pas mis en valeur, ni même respectés. Ce qui éclabousse forcément sur le client. Je ne m'attendais pas du tout à une présentation haut de gamme pour chaque rayon, je savais dans quel type de magasin je mettais les pieds : je suis une habituée des Maxxilot et Max Plus de Montauban, par exemple. Au contraire, j'aime chiner, j'aime farfouiner dans les bacs poussiéreux des Emmaüs. Là, les rayons, en plus de ne pas offrir de cohérence, sont complètement dérangés. Tout est mélangé. Tout est en désordre. Début ou fin de journée, ce doit être la même chose... Les livres sont cornés. Les boîtes sont éventrées. On croirait que le linge a traîné par terre avant d'être accroché sur son cintre (quand même !). Le site internet annonçait un arrivage de bâtons de ski. Certes, ça ne m'intéressait pas. Mais je n'en ai pas vu !

Je ne démords pas qu'on doit trouver de super affaires dans ce magasin. La preuve, vous m'en avez cité sur Insta où vous faites de super découvertes (Agen, Villeneuve sur Lot, ...). J'y retournerai, par curiosité. Mais je n'aurai plus l'engouement que j'avais pour cette première visite. J'irai sans conviction, ça sera le meilleur moyen d'en ressortir potentiellement contente ! Et puis... ça ne m'a pas plu, mais au moins, maintenant je connais !

Sinon, si vous avez en tête d'autres enseignes ou adresses "bon plan" sur Toulouse, je suis curieuse de les découvrir !