Ce matin, j'ai reçu ma première commande Aroma-Zone.

 

Je connaissais le site de nom depuis de nombreuses années, mais ne m'étais jamais senti de tenter la cosméto maison, donc je ne m'y étais jamais attardée. Après avoir appris comment entretenir de jolis cheveux bouclés, j'ai sauté le pas, la touffe de Louisa en ayant grandement besoin !

Je trouve le site clair, les produits bien ordonnés, et de toutes façons je savais déjà plus ou moins ce que je voulais. J'ai donc directement été dans la section des huiles. Mais le temps de lire le descriptif de chaque huile, d'aller voir ce qui se passe du côté de la chambre des enfants, de prendre Ilouane qui se réveille... mon panier s'est vidé trois fois. Ca m'a donc bien énervée, et je me suis dépêchée de constituer à nouveau ma commande, en prenant tout ce qui me plaisait ! Il a donc fallu en enlever... beaucoup !

J'ai donc choisi :

-de l'huile d'abyssinie qui "apporte éclat et douceur aux cheveux les plus secs et crépus"

-de l'huile d'avocat (parce que conseillé dans l'article que je vous encourage vivement à lire)

-de l'huile de papaye : "apporte brillance et vigueur aux cheveux abîmés"

-du macérat huileux de vanille : parce que qui dit Louisa dit forcément vanille : en yaourt, en gâteau, en parfum... elle vous sert de la vanille à toutes les sauces ! Ca ne pouvait donc que lui faire plaisir d'en avoir sur les cheveux !

-du beurre de karité : pour nourrir nos cheveux à toutes les deux, et la peau fragile et sèche de mes trois bébés

-du gel d'aloe vera : il sert à TOUT :apaisant, cicatrisant, hydratant, purifiant... un joker à toujours avoir sous la main !

-des pulvérisateurs : un grand pour l'eau, un petit pour changer régulièrement le mélange d'huiles..

 

Comme une gamine, j'ai donc tout de suite voulu tester ! Il faut dire aussi que telles que décrites, ces huiles promettent un résultat fabuleux qu'il me tarde d'atteindre ! J'ai donc mélangé 2-3 huiles avec de l'huile d'olive que l'on m'avait ramenée du Maroc, et relu le protocole : quelques pschit d'eau, quelques pschit d'huile, on beurre, et on démêle...

 

"Tiens, c'est bizarre, il est granuleux de beurre, il ne ressemble pas du tout à celui que j'ai déjà vu... bon, ca doit être avec le froid, en le massant dans les cheveux, tout ça va fondre..." Mais non, deuxième déception ! Après l'huile qui ne se vaporisait pas du tout mais qui sortait en grosses gouttes (contrairement à l'Huile Extraordinaire de L'Oréal, sûrement plus fine, qui n'a d'ailleurs d'extraordinaire que le nom et l'odeur, et qui se diffusait à 180° -au moins hein ! - autour du flacon, transformant le lino de ma salle de bain en piste de patinage, que pour un peu on se serait crues dans la Reine des Neiges !), voilà que je remplis la jolie chevelure de ma Louisa de petits grains bien gras ! Je vous laisse admirer...

 

Et avec son innocent "whaou maman, merci ! Je suis belle maintenant !", j'ai rapidement hésité entre rire et pleurer !

Bon, depuis, je sais qu'il faut faire refondre et figer au froid le beurre de karité pour lui redonner sa vraie texture. Mais on verra ça plus tard !